Plusieurs soldats tués et blessés dans une attaque au Burkina Faso

Un détachement militaire dans l’est du Burkina Faso a été la cible d’une attaque djihadiste dans la journée du lundi 20 juillet. De sources sécuritaires, l’attaque aura coûté la vie à deux soldats.

« Le détachement de Tankoualou (dans la province de la Komandjari) a subi une attaque menée par des individus armés, tôt ce matin (…). Malheureusement, deux éléments sont décédés lors de cette attaque qui a également fait des blessés« , a déclaré à l’AFP une source sécuritaire.

Cinq blessés ont enregistrés, dont trois cas graves. Samedi, deux personnes ont été tués près de Tanwalbougou, dont un conseiller municipal de la ville de Fada N’Gourma », chef-lieu de la région de l’est, a indiqué un élu local, craignant une « nouvelle vague d’attaques dans la zone après une petite accalmie ».

Le Burkina Faso est en proie à de fréquentes attaques djihadistes, souvent mêlées à des conflits intercommunautaires, particulièrement dans les régions de l’est et du nord. Ces attaques ont fait plus de 1.100 morts depuis 2015, et contraint près d’un million de personnes à fuir leurs foyers.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus