Ouganda : le président Museveni officiellement investi pour briguer un nouveau mandat

Le président ougandais, Yoweri Museveni, a été officiellement investi par son parti, le Mouvement de la résistance nationale (NRM), comme candidat pour l’élection présidentielle de 2021.

Selon un rapport de BBC, le président actuel de l’Ouganda est officiellement le candidat de son parti pour succéder à lui-même à la tête du pays. À la suite de l’officialisation de son investiture, le seul « obstacle » à franchir désormais par Museveni est la commission électorale du pays qui statuera en novembre prochain sur les candidatures et la recevabilité des dossiers. S’il dispute et gagne, Museveni, qui dirige le pays depuis 34 ans, sera au pouvoir pendant cinq autres années et en sera à son sixième mandat.

Bien que d’autres partis n’aient pas officiellement annoncé de représentants pour le scrutin de janvier, le plus dur challenger de M. Museveni sera probablement le musicien et homme politique Robert Kyagulanyi, populairement connu sous le nom de Bobi Wine, qui semble plaire aux jeunes électeurs. En 2017, le parti au pouvoir a utilisé sa force au parlement pour voter massivement en faveur de la suppression des limites des mandats présidentiels. Les critiques ont déclaré que Museveni avait eu une chance de devenir président à vie. Le mois dernier, l’organe électoral a annoncé que les élections se tiendraient en janvier 2021, mais sans rassemblement de campagne en raison de la pandémie de coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus