gaetane

Nigéria : la police vient au secours de l’armée et libère deux soldats des mains de Boko Haram

L’unité de lutte contre le terrorisme (CTU) de la police nigériane a secouru deux soldats enlevés par Boko Haram, rapporte le Daily Post.

Des militaires, qui étaient aux mains des éléments de la secte islamiste Boko Haram, ont été libérés par une unité de la police Nigériane dans l’Etat de Borno. Le rapport de situation de la police (SITREP) sur l’opération a été rendu public, mardi, selon PRNigeria. Il a noté qu’à 14 h 30 du 13 juillet 2020, «une équipe de patrouilles de l’armée a été attaquée par Boko Haram, le long de la route Auno». La secte a tué deux soldats et en a enlevé d’autres. Deux camions de canons militaires, des fusils AK 47 et un nombre indéterminé de munitions ont été emportés.

«L’Unité antiterroriste de la police nigériane, dans la région, a poursuivi les terroristes. Après une fusillade, un camion-mitrailleur a été récupéré, des fusils et des soldats ont été sauvés vivants», indique le rapport de la police. Le document ajoute que toutes les pièces ont été remises au commissaire de police du Borno Command.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus