Nigeria: au moins 23 soldats tués dans une attaque dans le nord

Dans l’Etat nigérian de Katsina, au moins 23 soldats ont été tués, dimanche, dans une attaque armée, attribuée à des « bandits » actifs dans la région.

Les soldats ont été attaqués, alors qu’ils se déplaçaient dans une forêt où sont retranchés lesdits « bandits », dans le district de Jibia, à 60 kilomètres de la capitale de l’Etat, Katsina. « Les corps de 23 soldats ont été retrouvés et certains sont toujours portés disparus« , a expliqué à l’AFP un gradé de l’armée, ayant requis l’anonymat.

« Les terroristes ont ouvert le feu sur les soldats, depuis une colline qui dominait le sentier, alors que les troupes se rendaient dans leur camp de base pour les attaquer« , a rapporté ce milicien. D’autres sources font également état de plusieurs disparus, suite à l’attaque.

Samedi, dans le même Etat de Katsina, cinq enfants, qui se rendaient dans un champ, ont également été tués et six blessés par l’explosion d’une bombe, a fait savoir le porte-parole de la police locale, Gambo Isah, dans un communiqué.

Le groupe armé, Boko Haram, ISWAP, sa branche dissidente, et des groupes armés de bandits sèment la terreur au Nigéria, visant notamment les forces de défense et de sécurité et des populations civiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus