Nigéria: attaqué par Boko Haram, le gouverneur de Borno s’en prend à l’armée

Attaqué par Boko Haram à Bada, une ville située au nord de l’Etat de Borno, ce jeudi 30 juillet 2020, le gouverneur Babagana Zulum, s’en est pris aux forces de l’ordre devant assurer la sécurité de cette région.

Pour le compte du prolongement du programme de distribution alimentaire qu’il avait lancé plus tôt en juillet, le gouverneur de Borno, Babagana Zulum, a quitté lundi, Maiduguri, la capitale de l’Etat, en destination de la partie nord. Mais il a été contraint de battre en retraite avant d’arriver à Baga, ville située à proximité du lac Tchad au nord de la ville de Kukawa dans l’Etat de Borno.

En effet, à quelques kilomètres de Baga, les insurgés de Boko Haram ont pris pour cible le convoi du gouverneur, l’obligeant à rebrousser chemin pendant que les forces de l’ordre tentaient de repousser les combattants de Boko Haram. Très frustré, le gouverneurs n’a pas caché sa colère pour longtemps. «Vous êtes ici depuis plus d’un an maintenant, il y a 1 181 soldats ici; si vous ne pouvez pas prendre le contrôle de Baga qui est à moins de 5 km de votre base, alors nous devrions oublier Baga. J’informerai le chef d’Etat-major de l’armée de redéployer les hommes dans d’autres endroits qu’ils peuvent être utiles », a déclaré Zulum qui n’a pas du tout digéré l’incapacité des militaires à prendre totalement le contrôle de la ville de Baga.

«Vous avez dit qu’il n’y avait pas de Boko Haram ici, alors qui nous a attaqués?», a-t-il lancé au commandant au point milliaire 4. Pour rappel, l’Etat de Borno est la cible principale de l’insurrection de la secte islamique Boko Haram depuis 2009. Malgré les offensives menées par les forces de l’ordre pour reprendre le contrôle entier de l’Etat, certaines régions sont encore sous le contrôle de Boko Haram qui ne cesse de perpétrer de nouvelles attaques meurtrières et des enlèvements pour réclamer des rançons. De septembre 2019 à fin juillet, 3 soldats ont été exécutés ainsi que 6 humanitaires par Boko Haram au Nigéria.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus