gaetane

Nigeria: 23 soldats tués dans une embuscade près de Maiduguri

Vingt-trois soldats nigérians ont été tués dans une embuscade tendue par des djihadistes sur une grande route du nord-est, a-t-on appris mercredi de sources sécuritaires.

L’armée nigériane a été prise d’assaut par des assaillants près de la ville de Maiduguri, capitale de l’Etat de Borno. « Hier (mardi), un convoi militaire a été pris en embuscade par des terroristes à Bulabulin (un village de la région) sur la route Maiduguri-Damboa« , a indiqué l’une des sources précisant que « 23 soldats ont été tués, deux blessés et un nombre inconnu est porté disparu« .

A LIRE AUSSI: Nigeria: quinze fermiers tués par des hommes armés dans le nord-est

Dans la foulée, la hiérarchie militaire a confirmé cette attaque mais avec un bilan de deux soldats tués, quatre blessés et 17 insurgés abattus pendant les combats. Ces chiffres viennent contredire le bilan annoncé par des hauts cadres de l’armée sous couvert d’anonymat.

A LIRE AUSSI: Piraterie: cinq marins chinois enlevés au large du Nigeria

Le groupe Etat islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP), branche affiliée au groupe Etat Islamique, a fait scission avec Boko Haram en 2016, notamment parce que les attaques-suicides ou les razzias lancées contre les civils majoritairement musulmans par son chef historique, Abubakar Shekau, étaient jugées trop cruelles.

A maintes reprises, le gouvernement du président Muhammadu Buhari a annoncé avoir vaincu les groupes armés actifs sur son territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus