Niger: les élections municipales à nouveau repoussées

Au Niger, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a repoussé la date de la tenue des élections municipales au 13 décembre, évoquant des raisons d’ordre organisationnel.

« La Céni propose la date du 13 décembre 2020 qui répond à vos préoccupations et qui tient aussi compte de ses capacités logistiques et financières« , a déclaré le président de la Céni Issaka Souna lors d’une rencontre avec les partis politiques. Cette annonce intervient au lendemain de l’arrivée de la mission de la Francophonie à Niamey pour auditer le fichier électoral.

Initialement prévues au 1er novembre, les municipales devront désormais se tenir en décembre, juste à quelques deux semaines de la présidentielle couplée avec les législatives. Depuis l’année écoulée, les partis d’opposition appellent à la dissolution de la commission électorale jugée inféodée au régime Issoufou et non susceptible de garantir un scrutin paisible, transparent et démocratique.

A moins de cinq mois de la présidentielle, le dialogue entre pouvoir et opposition pour la refonte de l’instance électorale semble être au point mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus