gaetane

Niger: cinq villageois tués par Boko Haram dans la région de Diffa

Cinq villageois ont été tués au Niger dans une attaque attribuée au groupe djihadiste nigérian Boko Haram dans la commune de Gueskérou (sud-est) près du Nigeria.

Arrivés nombreux dans la nuit du mercredi dans le village de Ngaroua-Gana, les assaillants ont tué cinq hommes par balles et blessé quatre autres avant de repartir avec un otage. Ousseini Boukar, le maire de Gueskérou a imputé l’attaque aux combattants du groupe Boko Haram actif dans la région.

En effet, la zone de Gueskérou et toute la région de Diffa (sud-est du Niger) est exposée depuis cinq ans aux raids meurtriers de l’Iswap, branche dissidente de Boko Haram. Diffa, la capitale régionale de 200.000 habitants située à la frontière avec le Nigeria, a été attaquée à quatre reprises en mai dernier alors que 12 soldats nigériens au moins ont été tués dans l’attaque du poste de Blabrine, au nord-est de Diffa, proche du Tchad.

A LIRE AUSSI: Présidentielle au Niger: le général Salou Djibo candidat à la succession de Mahamadou Issoufou

Les pays du sahel sont confrontés à l’insécurité grandissante depuis plusieurs années. Malgré la présence des forces étrangères, la menace terroriste gagne du terrain au sein des pays de l’hinterland et de l’Afrique de l’ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus