MHD libre sous contrôle judiciaire? La cour d’appel de Paris a tranché

La cour d’appel de Paris a décidé de laisser le rappeur MHD libre sous contrôle judiciaire. La décision a été prise ce jeudi 23 juillet 2020.

Après sa libération le jeudi 16 juillet sous contrôle judiciaire, à la suite d’une rixe mortelle à Paris à l’été 2018, MHD a finalement été laissé libre ce jeudi. Le jeune rappeur avait été mis en examen pour homicide volontaire et en détention provisoire pendant un an et demi. « Pour éteindre toute fausse information, je confirme que la cour d’appel a enfin accepté ma mise en liberté. Je ne m’exprimerai pas sur le dossier et continuerai à me battre pour démontrer mon innocence », a tweeté l’artiste. Il s’agit du premier message sur le compte social de l’afro-trap »  depuis 2019.

Selon son avocate, Me Élise Arfi, même si « les investigations vont se poursuivre », le contrôle judiciaire est confirmé par la chambre de l’instruction. Cette décision a été prise après examen d’un appel du parquet de Paris contre l’ordonnance de libération sous contrôle judiciaire de MHD prise le 7 juillet par un juge des libertés et de la détention.

Retour sur les faits

MHD est accusé d’avoir participé au meurtre d’un jeune homme de 23 ans, dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018. La victime a trouvé la mort suite à un lynchage collectif déclenché par un règlement de compte dans le 10e arrondissement de Paris. Depuis son arrestation, MHD a toujours clamé haut et fort son innocence pendant les audiences, même si des preuves dites irréfutables le plongent.

En effet, le jour de l’incident, sa voiture de marque BMW était vue sur les lieux avant d’être retrouvée calcinée quelques jours plus tard. Mieux, des caméras de surveillance ont identifié une personne portant une veste de la marque Puma réservée aux ambassadeurs de la marque, comme MHD. Des faits qui indiquent que le rappeur était bien présent lors de la rixe. Mais l’artiste a lors des interrogations nié en bloc avoir participé à cette rixe mortelle.

A seulement 25 ans, Mohamed Sylla a tutoyé les sommets comme peu d’artistes de sa génération avec son amitié avec les stars du foot français, leur participation à son concert au festival américain Coachella et ses deux visites remarquées à l’Elysée. Il y a quelques mois, il avait été annoncé positif au coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus