Mohamed Ould Cheick El Ghazouani, président [email protected] tube

Mauritanie: le gouvernement repousse l’âge de départ à la retraite des fonctionnaires

Le gouvernement mauritanien a repoussé l’âge à la retraite dans la fonction publique, passant de 60 à 63 ans selon le projet de loi adopté récemment en conseil des ministres.

Les fonctionnaires mauritaniens n’iront plus à la retraite à l’âge de 60 ans comme le stipule la loi en vigueur. Selon un projet de loi adopté en conseil des ministres en fin de semaine, l’âge de départ à la retraite va passer de 60 à 63 ans.

En attendant que le texte soit voté par les députés, le ministre de la fonction publique a rassuré ses concitoyens sur le bien-fondé de la réforme. Face à la presse, Saloum Camara a précisé que la politique de recrutement n’en sera pas affectée par la reforme.

« Cela ne porte pas préjudice au recrutement. Et le fait de l’allonger, aussi, nous permettra de créer un système qu’on appelle le système du coaching, c’est-à-dire que les plus vieux, avant de partir, peuvent former quelqu’un qui prendrait éventuellement leur place », explique-t-il.

Dans le rang des fonctionnaires, les avis sont partagés. Certains estiment que le gouvernement aurait mieux faire de revoir le statut des fonctionnaires pour améliorer leurs conditions de vie que d’augmenter l’âge à la retraite. En face, d’autres saluent la réforme du président Mohamed Ould Ghazouani.

Le parlement majoritairement acquis au régime en place va se prononcer sur le texte dans les prochains jours. Sauf cataclysme, la loi passera comme une lettre à la poste.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.