Mali : « Rien n’a bougé », Imam Dicko après sa rencontre avec les chefs d’Etat de la Cédéao

Cinq chefs d’Etat de la Cédéao étaient ce jeudi à Bamako pour tenter de dénouer la crise sociopolitique en cours dans le pays. A la sortie d’audience avec la délégation, Mahmoud Dicko, influent Imam et leader de la contestation est resté sur sa soif.

Les premiers mots de l’Imam Mahmoud Dicko n’ont guère rien de concluant et réconforte l’idée qu’il y a pas eu d’avancée majeure à l’issue de la rencontre du mouvement M5-RFP avec les chefs d’Etat de la région. « Rien n’a bougé pour le moment, on ne nous a rien dit que je puisse comprendre. Si vraiment c’est à cause de cela qu’ils se sont réunis, je pense que rien n’a été fait pour le moment« , a déclaré cet ancien proche de IBK devenu la bête noire du régime de Bamako.

Alors que le ballet diplomatique s’enchaîne avec des rencontres dans la capitale du Mali, des partisans du M5-RFP se sont rassemblés non loin de l’aéroport pour, disent-ils, maintenir la pression afin de ne pas se laisser trahir par leurs leaders.

En attendant une déclaration officielle de la mission des cinq présidents de la Cédéao, il est clair que l’étau se resserre autour d’Ibrahim Boubacar Kéita dont le mouvement du 5-juin réclame sa démission. Pour apaiser les tensions, le locataire du palais de Koulouba a promis un gouvernement d’union nationale ouvert à toutes les sensibilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus