Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta forme un gouvernement retreint

Alors que les discussions sur la crise malienne n’ont toujours pas donné les résultats escomptés, le président de la république a pris les devants dans la formation du nouveau gouvernement dit d’union nationale.

Ibrahim Boubacar Keïta a mis en place un cabinet allégé pour travailler à un gouvernement d’unité nationale, selon un communiqué de son bureau. Ce comité serait composé du Premier ministre Boubou Cissé et six autres ministres, a-t-il précisé. Ce nouveau cabinet a été mis en place seulement quelques heures après la publication des recommandations issues du sommet extraordinaire de la CEDEAO. Entre autres propositions, les dirigeants ouest-africains ont appelé à la création rapide d’une administration d’unité et à un nouveau vote, à la suite d’élections législatives contestées.

Aucune déclaration n’a été faite sur les autres propositions de l’organisation régionale, comme la démission de 31 parlementaires dont l’élection a été contestée et le remodelage de la Cour constitutionnelle. La coalition d’opposition au Mali avait auparavant rejeté une proposition de gouvernement d’unité nationale, insistant sur le fait que le président doit partir. Elle a aussi rejeté la nouvelle proposition de la CEDEAO.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus