gaetane

Mali: des tirs de roquettes contre un camp militaire dans la région de Kidal

Le camp militaire de Tissalit dans la région de Kidal, au centre du Mali, a été la cible de tirs de roquettes, ce mardi 7 juillet. De sources sécuritaires, l’attaque n’a pas fait de dégâts.

16 roquettes sont tombées en dehors du camp de Tessalit dans la région de Kidal, proche de la frontière algérienne, et n’ont pas fait de blessés ni de dégâts, a indiqué le porte-parole de la mission (Minusma), Olivier Salgado. Ce camp militaire abrite les Casques Bleus de l’ONU, des soldats de l’opération française Barkhane et des militaires maliens.

Kidal, ville symbole située à 1.500 km au nord-est de Bamako, est un fief touareg. C’est du nord du Mali qu’est partie, en 2012, une rébellion d’indépendantistes, de salafistes et de djihadistes, qui marque le début de l’actuel conflit. Les rebelles indépendantistes ont, depuis, signé un accord de paix. Mais les activités des djihadistes se sont propagés au centre du pays et au Burkina Faso et au Niger voisins. Le conflit a fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés.

Après l’annonce de dialogue entre les groupes armés et le gouvernement, l’armée reconstituée a fait son retour dans le centre du pays. Mais ces derniers mois, les attaques contre les civils et les forces de défenses et de sécurité sont devenues courantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus