gaetane

Mali: au moins 30 civils massacrés par des hommes armés à Dogon

Les individus armés ont massacré, au moins, trente civils dans plusieurs villages Dogon, dans le centre du Mali.

Des responsables locaux ont confirmé des scènes de massacre dans plusieurs villages Dogon, dans le centre du Mali. En effet, l’attaque a fait « au moins 30 morts, dont des femmes, des enfants, des vieillards (et) de nombreux disparus », ainsi que d’importants dégâts matériels, a déclaré un source sécuritaire, sous anonymat.

A LIRE AUSSI: Crise au Mali: la contestation lève le préalable d’une démission du président IBK

Des hommes armés, en tenue de combat et montés sur plusieurs pick-up, ont attaqué simultanément quatre villages de l’ethnie dogon, où ils ont semé la terreur, du milieu de l’après-midi jusqu’au début de la nuit, a dit un responsable local, joint par téléphone et s’exprimant sous le couvert de l’anonymat pour des raisons de sécurité.

A LIRE AUSSI: Mali : le mandat de la Minusma prolongé sur fond de crise politique

C’est une nouvelle attaque, qui vient s’ajouter à la scène de terreur en cours dans le centre et le nord du Mali, depuis 2013. Le mois dernier, des Maliens ont manifesté pour réclamer la démission du président Ibrahim Boubacar Kéita, jugé incapable de sortir le pays d’une crise multiforme, depuis plusieurs années.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus