Donald Trump, président des Etats Unis @RFI

Les Etats-Unis sanctionnent quatre Chinois accusés de trafic d’opiacés

Quatre ressortissants chinois ont été sanctionnés, aux Etats-Unis, pour trafic d’opiacés, a annoncé, ce vendredi 17 juillet, le trésor américain.

Le Trésor américain a placé Songyan Ji, Longbao Zhang, Guifeng Cheng et Zheng Guangfu, tous localisés en Chine, ainsi que la société chinoise Global United Biotechnology, sur sa liste noire des trafiquants de drogue étrangers, dans l’espoir de leur barrer l’accès au système financier américain.

Selon le Trésor américain, ceux-ci ont facilité l’achat de dérivés de fentanyl et d’autres drogues, pour l’organisation dirigée par Fujing Zheng, qui produit et distribue des centaines de produits stupéfiants de synthèse. Ils sont donc poursuivi, depuis 2018, aux Etats-Unis, pour trafic en bande organisée de fentanyl, un opiacé de synthèse, dans au moins 37 Etats américains et 25 pays. Fujing Zheng a été placé sur la liste noire américaine, en août 2019.

La dépendance aux médicaments opiacés a fait plus de 400.000 morts, aux Etats-Unis, entre 1999 et 2018, et sa consommation a explosé à partir de 2013, conduisant le président, Donald Trump, à déclarer une “urgence de santé publique”, en 2017.

Le fentanyl, qui est 50 fois plus puissant que l’héroïne, n’est pas forcément illégal et peut être utilisé comme sédatif pour le traitement de douleurs sévères, comme le cancer. Ces nouvelles sanctions sont intervenues, alors que Washington et Pékin entretiennent des relations très tendues.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.