Tirs de roquettes en [email protected] français

Les Etats appelés à intervenir en Libye pour arrêter la Turquie

La Libye, étant en pleine crise, les médias rapportent que les Emirats arabes unis ont tenté de faire pression sur les Etats-Unis pour susciter leur intervention dans le pays de Mouammar Kadhafi, afin d’entraver l’évolution du gouvernement d’accord national, soutenu par la Turquie.

Dans une lettre envoyée par l’ambassadeur des Emirats à Washington, Yousef Al-Otaiba, à certains responsables américains et révélée par TRT World, les EAU appellent les Etats-Unis à stopper l’avancée des forces du GNA en Libye par une intervention. Selon le Middle East Monitor, le message d’Al-Otaiba a été transmis aux autorités américaines par le biais de Hajar Al-Awad, ancien directeur des affaires législatives à l’ambassade des Émirats à Washington, par courrier électronique, le 22 juin.

Dans la lettre, l’ambassadeur des Émirats arabes unis aux États-Unis, a souligné aux responsables américains qu’«à moins que les actions de la Turquie en Libye ne soient vérifiées, cela pourrait facilement aller de mal en pis». «La Turquie a continué de pousser et de provoquer près de Syrte et a déployé des navires de la Marine au large des côtes. Notre analyse est que cela est fait très délibérément pour amener l’Égypte à entrer et en ce moment, l’Égypte envisage sérieusement», poursuit le diplomate. “Ce qui pourrait arriver ensuite, c’est une confrontation militaire directe entre l’Égypte et la Turquie”, déduit-il, mettant en garde que “si quelqu’un pense que la Libye est en désordre maintenant, cela l’aggravera 100 fois.”

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.