« L’église m’a cruellement manqué », Nana Akufo-Addo très heureux de la réouverture des lieux de culte

Aussitôt après l’annonce des premiers cas de coronavirus au Ghana, les autorités ont décidé de fermer écoles, mosquées et églises dans tout le pays. Après trois mois, les lieux de culte ont été autorisés à rouvrir. Et le président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo en est très heureux.

Très tôt après l’annonce des premiers cas de coronavirus, le président du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, avait interdit à ses ministres de se rendre à l’étranger. Par la suite, les écoles, mosquées et églises du pays ont été fermées. Ainsi, comme tous les lieux de culte, l’église a dû fermer ses portes le 16 mars sur décision des autorités, pour limiter la propagation de l’épidémie de coronavirus.

Mais, après trois mois, les églises et les mosquées ont été autorisées à rouvrir le 5 juin dernier. Une décision des autorités ghanéennes qui est conditionnée, car chaque culte devra durer seulement une heure de temps. Mais, ce jeudi 26 juillet 2020, le président Nana Akufo-Addo, a annoncé, une levée progressive des restrictions imposées aux lieux de culte.

« Depuis sept (7) semaines, nos églises et mosquées sont ouvertes pour les prières et les services, avec un taux de participation de 25 % ou jusqu’à cent fidèles sur une durée maximale d’une heure par service. J’exprime ma plus profonde gratitude à nos chefs religieux pour leur strict respect des protocoles de sécurité, qui ont permis d’éviter toute épidémie connue, depuis qu’ils ont repris leurs services. », a déclaré Nana Akufo-Addo. Et de poursuivre: « Comme beaucoup d’autres, l’église m’a cruellement manqué. Je suis donc très heureux d’annoncer, en collaboration avec nos chefs religieux, qu’à partir du 1er août 2020, les restrictions sur le nombre de fidèles qui participent aux cultes de chaque église seront levées, la durée du culte passant d’une (1) à deux (2) heures par service. »

Le Ghana, peut-être l’un des pays les plus religieux au monde, compte 94 % de croyants, avec environ 71 % de chrétiens et 19% de musulmans et des animistes, selon une enquête réalisée par Gallup en 2017. Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, un chrétien dévoué, après son échec aux portes de la présidentielle de 2008, sa courte défaite à la présidentielle de 2012, a été déclaré vainqueur à la présidentielle du 7 décembre 2016, pour un mandat de 4 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus