Le Mondial féminin en France apporte 284M€ au PIB français

La 8e édition de la Coupe du monde féminine, organisée en France (7 juin au 7 juillet 2019), a été un succès économique et environnemental, avec 284 M€ de retombées pour le Produit intérieur brut (PIB) français. A en croire la Fédération française et le comité d’organisation de la compétition, dans un rapport, publié ce lundi 6 juillet 2020, la France a obtenu 108 M€ de plus-value nette.

L’hôtellerie et la restauration ont été les secteurs les plus impactés. Une fierté pour Noël Le Graët, président de FFF, « C’est une fierté également que le football, avec l’organisation d’un grand événement sportif féminin, apporte des retombées économiques directes et indirectes significatives aux territoires et à la collectivité. », confie le patron de la FFF, relate L’Équipe.

Somme toute, 1,2 millions de spectateurs, dont 40 % d’étrangers, ont suivi les matches dans les stades. La compétition a été suivie par plus d’un milliard de téléspectateurs à travers le monde, révèlent des médias locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus