« La situation nous interpelle tous », Issoufou appelle à l’union sacrée autour du Mali

Le président du Niger, Mahamadou Issoufou a appelé à l’union sacrée de tous les Maliens pour une sortie de crise dans ce pays. Dans son discours d’investiture, le président en exercice de la Cédéao invite les Maliens à plus de concessions.

Très serein et détendu, Mahamadou Issoufou n’a pas mâché ses mots à l’ouverture ce lundi du sommet extraordinaire de la Cédéao par visioconférence. Face aux 15 chefs d’Etat et de gouvernement, il a lancé un appel au peuple malien.

« La situation nous interpelle tous, mais elle interpelle au premier chef tous les Maliens. Cette situation exige d’eux un sursaut national. Elle exige l’union sacrée de tous les Maliens », a déclaré M. Issoufou, cité dans un communiqué de la présidence du Niger. Cette conclave virtuelle est censée trouver des issues pour une sortie de crise au Mali.

Ibrahim Boubacar Kéita fait face à la contestation depuis plusieurs semaines. Le M5-RFP, coalition hétéroclite menée par l’Imam Dicko appelle à la démission du chef d’Etat démocratiquement élu en 2013 et réélu en 2018. Le Mali traverse un contexte sécuritaire délétère avec la recrudescence des attaques au nord et au centre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus