La Russie promet une riposte proportionnelle à la Grande Bretagne après des sanctions de Londres

Le Royaume Uni a publié une liste noire de personnes sanctionnées par Londres comprenant 25 personnalités russes et mettant en colère Moscou qui menace de représailles adéquates.

A la suite de la publication de la liste noire anglaise, le président de la Douma (Chambre basse russe) du Comité des relations internationales, Leonid Slutsky, a exprimé sa colère et a promis que la Russie allait entreprendre la mise en œuvre d’une réponse symétrique, équilibrée et adéquate aux sanctions unilatérales britanniques. « Notre État a le droit d’appliquer la pratique diplomatique consistant à répondre, en temps voulu, de manière asymétrique aux restrictions annoncées par Londres », a précisé le président du parlement russe. « Aucun État au monde n’a changé de politique ou de cap, simplement parce que les États-Unis ou le Royaume-Uni ont brandi le bâton de sanctions », a-t-il déclaré.

Le parlementaire poursuit et souligne qu’«une telle démarche ne peut que renforcer la dégradation des relations entre les deux pays. Toute sanction en dehors du cadre établi par le Conseil de sécurité de l’ONU est une anarchie, en particulier à des moments où le monde se bat contre la pandémie de Covid-19 ». Il a mis en garde Londres que la politique de sanctions ne marche et ne marchera pas avec la Russie, surtout lorsque la question de la violation des droits de l’homme est utilisée pour justifier des restrictions illégales. Notons que la liste des personnalités russes sur la liste noire comprend entre autre, le chef du comité d’enquête, Alexander Bastrikin; l’ancien vice-ministre de l’intérieur Alexei Anichin et les juges Alexei Kriboruchko et Svetlana Ujnalevaya.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus