gaetane

La Chine menace les Etats-Unis de sanctions en représailles à un décret de Donald Trump

Les Etats-Unis ont sorti un décret, sanctionnant Pékin pour avoir imposé une nouvelle loi radicale sur la sécurité nationale à Hong Kong. Dans la foulée, la Chine indique ne pas rester les bras croisées et menace de sanctionner, à son tour, « les institutions et individus américains ».

Trump a signé, mardi, la loi sur l’autonomie de Hong Kong, qui approuve les sanctions contre les autorités et les banques chinoises, ainsi qu’un décret exécutif, mettant fin au traitement commercial préférentiel de Hong Kong. « Aujourd’hui, j’ai signé une loi et un décret pour tenir la Chine responsable de ses actions agressives contre le peuple de Hong Kong », a déclaré Trump à des journalistes au White House Rose Garden. « Hong Kong sera désormais traitée comme la Chine continentale », a-t-il déclaré, ajoutant : « Aucun privilège spécial, aucun traitement économique spécial et aucune exportation de technologies sensibles. »

La Chine a immédiatement réagi face à ces mesures américaines et a indiqué, à travers le ministère des Affaires étrangères, qu’elle condamne cette décision, affirmant que Pékin protégerait « ses intérêts légitimes » en imposant des sanctions « contre les institutions et individus américains liés ». Le South China Morning Post, basé à Hong Kong, indique que, même si le ministre chinois des affaires étrangères ne l’a pas précisé, le sénateur démocrate du Maryland, Chris Van Hollen, et le sénateur républicain de Pennsylvanie, Patrick Toomey, qui a présenté la loi sur l’autonomie de Hong Kong, figuraient probablement parmi les personnes sanctionnées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus