gaetane

Jean Castex: sa mise en garde à Emmanuel Macron, 48 heures après sa nomination

Ce dimanche 05 juillet 2020, Jean Castex a été reçu sur le journal du dimanche. Le successeur d’Édouard Philippe a mis en garde Emmanuel Macron.

Jean Castex ne veut pas devenir le « subordonné » du président Emmanuel Macron. Deux jours après sa nomination au poste de Premier ministre, vendredi 03 juillet 2020, pour succéder à Édouard Philippe, démissionnaire et réélu maire du Havre, il a mis les points sur les i.

Pour lui, « le mot de « collaborateur » est un peu péjoratif. « Il n’entre pas dans les intentions du chef de l’État de faire de moi un subordonné voué aux tâches secondaires. Quand vous aurez appris à me connaître, vous verrez que ma personnalité n’est pas soluble dans le terme de ‘collaborateur’ », a t-il expliqué.

« Un choix très habile »

D’après Raymond Soubie, ancien conseiller social à l’Élysée sous Nicolas Sarkozy, Jean Castex, est un « casting idéal ». Il ajoute: « Puisqu’il n’a aucune existence politique par lui-même, il ne peut en rien faire ombre au président ». Pour le président, dit-il, il est une double assurance : il est l’homme idéal pour cette situation et en même temps cela ne peut pas être un rival politique. En vérité, pour le président, c’est un choix très habile.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus