gaetane

Jean Castex: sa grosse bourde de Premier ministre, une semaine après sa nomination

Nommé Premier ministre par Emmanuel Macron, Jean Castex a fait sa première bourde, une semaine seulement, après sa nomination.

Le dimanche 12 juillet 2020, Jean Castex a fait sa première bourde, en tant que premier ministre, lors d’un déplacement, en Guyane, en qualifiant la région d’Outre-mer d’île. « Le ministre Lecornu restera, demain, avec vous et auprès des acteurs sociaux et économiques de l’île, en particulier », a ainsi déclaré Jean Castex. Ce dernier parle ainsi d’une région de 300.000 habitants, située entre le Suriname et le Brésil.

En réponse à cette bourde, les détracteurs de Jean Castex l’ont comparé à « un prof qui fait la dictée ». Pour eux, le successeur d’Edouard Philippe à tout l’air d’« un prof de province qui nous fait la dictée ». Même si certains regrettent déjà Edourd Philippe, d’autres saluent le côté « plouc » de Jean Castex.

« Faut surtout pas qu’il change ses costumes, faut qu’il reste un peu plouc, qu’il conserve son côté province, a ainsi confié, à Elle, un membre du gouvernement. Les autres se ressemblent tous ! »

Déjà en 2017, l’actuel président français, Emmanuel Macron, avait fait la même erreur, alors qu’il était candidat à l’élection présidentielle. A l’époque, il s’est, par la suite, justifié en rassurant n’avoir « jamais pensé que la Guyane était une île ». « Même si c’est aujourd’hui largement l’île de Cayenne qui est bloquée; même si, entre l’océan et la forêt amazonienne, il y a parfois beaucoup d’îles dans votre réalité », avait expliqué Emmanuel Macron, dans une vidéo publiée sur Twitter; puis de s’excuser: « Je suis allé trop vite, j’ai fait une erreur, et présente mes excuses à ceux qui ont été blessés ». 

Pour rappel, Jean Castex a été nommé Premier ministre français en remplacement d’Edouard Philippe, le 3 juillet 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus