gaetane

Indépendance de l’Algérie : Alger exige des excuses de la France pour la colonisation

L’Algérie attend des excuses pour l’occupation coloniale de la France du pays d’Afrique du Nord, a déclaré le président, exprimant l’espoir que son homologue français Emmanuel Macron s’appuierait sur les récentes ouvertures de conciliation.

Un réexamen mondial de l’héritage du colonialisme a été déclenché par le meurtre en mai d’un Afro-américain non armé George Floyd par un officier de police blanc, qui a déclenché des protestations de masse dans le monde entier. « Nous avons déjà eu des demi-excuses. La prochaine étape est nécessaire … nous l’attendons », a déclaré samedi le président Abdelmadjid Tebboune dans une interview à la chaîne d’information France 24 à l’occasion de la fête nationale du pays. « Je crois qu’avec le président Macron, nous pouvons aller plus loin dans le processus d’apaisement … c’est un homme très honnête, qui veut améliorer la situation. »

Les 132 années de domination coloniale de la France en Algérie, et la brutale guerre de huit ans qui l’a terminée, ont laissé un héritage de relations souvent épineuses entre les deux pays. Dans ce qui a été considéré comme un dégel des liens, l’Algérie a reçu vendredi les crânes de 24 résistants décapités pendant la période coloniale. Les crânes seront déposés dimanche dans la section des martyrs du cimetière El Alia de la capitale. Selon les médias. M. Tebboune a déclaré que des excuses de la France « permettraient de calmer les tensions et de créer une atmosphère plus calme pour les relations économiques et culturelles », en particulier pour les plus de six millions d’Algériens qui vivent en France.

En décembre 2019, Macron a déclaré que « le colonialisme était une grave erreur » et a appelé à tourner la page du passé. Lors de sa campagne pour l’élection présidentielle, il avait provoqué une tempête en qualifiant la colonisation française de l’Algérie de « crime contre l’humanité ». La chef des droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet, a exhorté les pays à réparer « des siècles de violence et de discrimination ».

2 commentaires
  1. Marcel Kossi Assanse dit

    C’est de la mascarade tout cela.
    Les excuses feront quoi alors que L’Etat Français continue de chercher toujours à dominer les pays africains ?
    Pire, c’est la recolonisation sous une autre forme appelée ECO qui se prépare…

    1. Bmf dit

      l’Algérie a sa propre monnaie le DINAR et n’a pas de problème avec l’eco, qui est propre aux pays dite CEDEAO ,c’est votre problème a vous de le régler en vous libérant definivement de la France par votre indépendance économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus