gaetane

Inculpé, le ministre de la Santé du Zimbabwe démis de ses fonctions

Cité dans une affaire de malversation, le ministre zimbabwéen de la santé, Obadiah Moyo a été démis de ses fonctions ce mardi 7 juillet.

« Le président de la République (…) a démis de ses fonctions le Dr Obadiah Moyo avec effet immédiat en raison de sa conduite inappropriée pour un ministre du gouvernement« , a annoncé mardi son secrétaire, Misheck Sibanda, dans un communiqué.

Cette décision du président Emmerson Mnangagwa fait suite l’inculpation du ministre par la justice. Le Dr Obadiah Moyo est soupçonné de malversations pour avoir octroyé en violation des procédures un contrat de 20 millions de dollars à une société de Dubaï pour la fourniture de tests de dépistage et d’équipements de protection contre le coronavirus.

A LIRE AUSSI: Zimbabwe: le ministre de la santé arrêté dans un scandale de matériel anti-Covid

En juin, il avait été arrêté après une enquête menée par la commission anticorruption du pays. Remis en liberté sous caution, il doit comparaître le 31 juillet devant un tribunal. Après la révélation par l’opposition des soupçons pesant sur le ministre Moyo, le gouvernement a annulé tous les contrats passés avec la société de Dubaï, selon le quotidien gouvernemental The Herald.

Dans ce pays pauvre d’Afrique, plus de 700 cas de contamination au coronavirus dont 9 mortels, ont été recensés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus