gaetane

Hong Kong: la Chine ouvre son bureau de défense de la sécurité nationale

Le régime communiste est passé à l’acte, ce mercredi 8 juillet, ouvrant, à Hong Kong, son bureau de défense et de sécurité nationale.

Entrée en vigueur le 1er juillet dernier, la loi sur la sécurité nationale de Hong Kong ne cesse d’attiser les tensions entre les puissances et la Chine. Ce mercredi, Pékin a installé le bureau de l’organe de défense et de sécurité sur le territoire autonome de Hong Kong.

En effet, l’ouverture en grande pompe de ce Bureau de défense de la sécurité nationale symbolise le contrôle croissant que Pékin entend exercer sur le centre financier. Ledit bureau domine le parc Victoria où se rassemblent, depuis des années, des manifestants pro-démocratie. Un drapeau chinois a été déployé devant le bâtiment et l’emblème de la Chine a été installé.

Le texte prévoit que les agents de sécurité chinois pourront opérer sur le sol hongkongais, une première, et certaines affaires tomberont directement sous la juridiction de Pékin. Jusqu’à présent, la police et le système judiciaire hongkongais avaient toute compétence sur le territoire.

Mercredi, une plaque, au nom du nouveau bureau, a été dévoilée, en présence de représentants du gouvernement de Hong Kong et d’officiels, dont le commandant de la garnison de l’armée chinoise dans le territoire. C’est « un moment historique », a déclaré Carrie Lam, cheffe de l’exécutif local désignée par Pékin. L’appareil de renseignement chinois sera un « partenaire important » pour aider à préserver la sécurité nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus