gaetane

France: étude d’un projet de loi sur la restitution de biens culturels pillés au Bénin

Ce mercredi 15 juillet 2020, le gouvernement français a étudié en Conseil des ministres, un projet de loi sur la restitution de biens culturels à la République du Bénin et au Sénégal. Il s’agit d’un pas important dans le processus de restitution des œuvres d’art pillées lors de la période coloniale en Afrique.

Sur proposition du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et du ministre de la culture, le gouvernement français a examiné un projet de loi sur la restitution de biens culturels à deux pays de l’Afrique. Il s’agit de la République du Bénin avec  26 objets du trésor des rois d’Abomey et 1 sabre pour le Sénégal.

Ce projet de loi amorce la matérialisation de l’annonce faite par le président Emmanuel Macron en 2018, suite au plaidoyer engagé par le président béninois Patrice Talon. Les conditions du retour au bercail des 26 objets du patrimoine béninois seront définies à travers ledit projet. Il indiquera également les termes de la restitution formelle d’un sabre au Sénégal.

Le Bénin est-il prêt pour accueillir ses œuvres?

A l’annonce de la restitution des œuvres d’art en 2018, la grosse question qui taraude les esprits porte sur la capacité du Bénin a accueillir ses biens culturels et les entretenir. Face à cette interrogation qui se fonde sur l’inexistence de musées de normes internationales, les autorités béninoises ont engagé des actions.

La construction de musées sont annoncées dans plusieurs villes historiques du Bénin. L’Unesco a principalement approuvé la construction d’un nouveau musée à Abomey. Les travaux devraient démarré dès le dernier trimestre de l’année 2019 et s’achever en 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus