Abdel-Aziz Ali Orou

Etats-Unis – Formation militaire: le Béninois Abdel-Aziz Ali Orou distingué

Après une formation militaire aux Etats-Unis d’Amérique, le Béninois Abdel-Aziz Ali Orou est distingué pour ses mérites. Il est reconnu comme meilleur stagiaire au brevet militaire de l’enseignement supérieur de premier degré.

Déjà quelques semaines, soit le 11 juin 2020, que le directeur général de la CGSS (Command and General Staff School), lire en français École de commandement et d’Etat-major, le colonel Scott Green, a organisé la cérémonie de remise des prix aux récipiendaires de la promotion CGSOC (Command and General Staff Officers’ Course) lire en français Cours d’officier de commandement et d’Etat-major général de 2020, au Marshall Auditorium du Lewis and Clark Center. A l’occasion et lors d’un vote, le capitaine béninois, Abel-Aziz Ali Orou, a reçu une distinction qui fait de lui le meilleur stagiaire au brevet militaire de l’enseignement supérieur de premier degré.

Sur plus de 1.200 stagiaires à majorité américains, dont 112 internationaux venus de 89 pays, l’ancien pensionnaire du Lycée Mathieu Bouké à Parakou, en République du Bénin, reconnu par ses pairs comme élève très brillant, vient une fois encore de démontrer ses capacités intellectuelles et managériales à relever les grands défis. Abdel-Aziz Ali Orou reçoit ainsi le Prix ​​du général de division Hans Schlup (prix décerné à l’étudiant qui a le mieux favorisé les relations internationales), parrainé par la Fondation CGSC grâce à un don de la classe CGSOC de 1978.

Prix promotion 2020 du [email protected]

Cette formation militaire est un stage diplômant, organisé à Ft. Leavenworth dans le Kansas aux Etats-Unis, dont l’objectif est de préparer des militaires à commander des troupes et à servir comme officiers d’Etat-major. C’est bien au terme de cette formation qu’Abdel-aziz Ali Orou, premier Africain à être récompensé dans ce registre, s’est fait remarquer dans différentes catégories et en brisant également les barrières linguistiques et culturelles.

De gauche à droite, le président-directeur général de la Fondation CGSC, Rod Cox, le major Kevron W. Henry de la Jamaïque (2e place – Prix général Douglas MacArthur de leadership militaire), le capitaine Abdel-Aziz Ali Orou du Bénin (récipiendaire du prix du général de division Hans Schlup ), Le major Alessio Battisti d’Italie (récipiendaire du prix du général Dwight D. Eisenhower et du prix d’histoire militaire du père Donald Smythe) et le président de la Fondation, Mike [email protected]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.