Egypte: 18 djihadistes neutralisés par l’armée dans le Sinaï

L’armée égyptienne a annoncé avoir tué 18 djihadistes présumés mardi dans des opérations au sol et aériennes dans la région du Nord-Sinaï.

Dans un communiqué publié mardi, l’armée dit avoir réussi à déjouer « une attaque d’éléments terroristes contre l’une de ses installations de sécurité », dans la ville de Bir al-Abd. « En coopération avec l’armée de l’air, les forces de sécurité sont parvenues à chasser les éléments takfiri à travers une ferme et dans des maisons abandonnées, tuant 18 personnes, dont une portait une ceinture d’explosifs », précise le communiqué.

La ville, située à quelque 80 km à l’ouest de la capitale du Nord-Sinaï, al-Arish, a été le théâtre de plusieurs attaques terroristes revendiquées par le groupe Etat Islamique (EI), dont l’attentat le plus sanglant dans l’histoire récente de l’Egypte. Plus de 300 fidèles avaient été tués dans une mosquée en novembre 2017.

Le communiqué de l’armée a été publié mardi soir après que des videos ont fait surface sur les réseaux sociaux montrant apparemment des panaches de fumées, des coups de feu et des habitants implorant qu’on les épargne.

Les forces de sécurité égyptiennes luttent contre une insurrection islamiste qui s’est endurcie dans le nord-est de la péninsule du Sinaï et qui est localement affiliée à l’EI.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus