gaetane

Double tristesse pour le journaliste Jean-Jacques Bourdin: décès de sa mère Nicole

Le journaliste Jean-Jacques Bourdin est en deuil. Sa mère Nicole est morte le lundi 13 juillet 2020 à 91 ans.

Pendant qu’il fait face à son éviction de RMC, le journaliste Jean-Jacques Bourdin, 71 ans, fait face à un autre malheur. Nicole, sa mère est décédée et les obsèques se sont déroulées vendredi 17 juillet, dans la ville d’Alès. « Jean-Jacques, Denis, Frédérique, Pascal, Christophe Bourdin, ses enfants […], ses belles-filles, ses petits-enfants et arrière-petits-enfants […] sa sœur et toute la famille, parents, alliés et amis, ont l’immense tristesse de vous faire part du décès de Madame Nicole Bourdin née Richard-Chabrol survenu à Montpellier le 13 juillet 2020, à l’âge de 91 ans », a publié le journal du Midi Libre.

L’avis de décès indique que les obsèques religieuses de Nicole Bourdin se sont déroulées vendredi 17 juillet dernier, dans la ville d’Alès, une commune du Gard en région Occitanie. Selon le parisien, du mercredi 22 juillet, « Jean-Jacques Bourdin et ses frères et sœurs ont accompagné leur mère jusqu’à sa dernière demeure, au cimetière d’Alès ». Pour l’heure, Jean-Jacques Bourdin ne s’est pas encore exprimé sur la mort de sa mère.

Une mère « qu’il n’avait pas vue depuis 2 mois ».

Pour rappel, le 24 mai 2020, rapporte Closer, Jean-Jacques Bourdin avait été arrêté sur l’A75 au niveau de Saint-Flour. Le média indique que le journaliste avait été contrôlé roulant à 186km/h au lieu des 130km/h autorisés. « Jean-Jacques Bourdin s’est donc vu confisquer son véhicule et son permis de conduire, d’autant plus qu’il se trouvait à plus de 100 kilomètres de son domicile, et a donc écopé d’une amende de 135 euros », précise la même source.

Quelques jours plus tard, Jean-Jacques Bourdin et son épouse Anne Nivat ont, via un communiqué, expliqué leur déplacement. A en croire leur explication, c’était pour rendre visite à la « mère mourante » de Jean-Jacques Bourdin, qui se trouvait en EPHAD dans une ville du sud de la France, et « qu’il n’avait pas vue depuis 2 mois ».

2 commentaires
  1. FRANCOISE dit

    Une bien mauvaise période pour JEAN JACQUES BOURDIN. La matinale de RMC est bien triste
    sans lui, heureusement qu il y a MATTHIEU ROUAULT et Le sympathique CHARLES MAGNIEN.

  2. Durieux dit

    Toute mes condoléances. De tout cœur avec vous.
    Vous êtes quelqu’un d’exceptionnel.
    Vous allez nous manquer. J’aime votre franc parlé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus