Crise malienne: l’imam Mahmoud Dicko évoque le caractère superficiel des mesures de la Cedeao

Acteur-clé de la contestation malienne, le célèbre imam Mahmoud Dicko s’est confié à Sud Fm suite à l’intervention de la mission de la Cedeao menée par 5 dirigeants des pays de l’Afrique de l’Ouest. Dans sa déclaration, la figure de proue du M5 a jugé superficielles les mesures de l’organisation sous-régionale.

Jeudi 23 juillet 2020, une mission de paix de la Cedeao composée de 5 présidents des pays de l’Afrique de l’Ouest est arrivée à Bamako pour tenter d’infléchir la position du M5 RFP, le mouvement contestataire, à accepter le gouvernement d’unité nationale recommandé par la mission précédente dirigée par l’ancien chef d’Etat nigérian Goodluck Jonathan. Mais, cette mission n’a pu rien bouger. Et pour cause, la situation aurait été exposée de façon superficielle aux différents médiateurs, selon l’Imam Mahmoud Dicko. Ce qui a fait que la mission de la Cedeao a proposé des « mesures superficielles qui ne tiennent pas en compte les véritables problèmes de gouvernance qui minent le pays ».

« Nous ne nous sommes pas déplacés pour chercher des places ou devenir ministres. Moi, je peux vous dire que je ne cherche rien et je ne suis candidat à rien. Je suis imam et je resterai imam. Aujourd’hui, ce sont les populations maliennes qui sont en train de s’entretuer et c’est encouragé par les autorités au vu et au su de tous. Ce qui m’intéresse, c’est de trouver une solution à cela’, ajoute l’Imam.

Rejetant toute affiliation à un quelconque groupe terroriste, le chef religieux a déclaré que le gouvernement en place a failli à sa mission première, celle de protéger la population et préserver l’inviolabilité et l’intégrité territoriale malienne. Pour rappel, la Cedeao se concerte aujourd’hui sur la situation du Mali en un sommet extraordinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus