gaetane

Crise libyenne: des rebelles yéménites débarquent à Tripoli

Des combattants, venus du Yémen, ont débarqué dans la capitale libyenne, en renfort au gouvernement d’Union nationale, appuyé par la Turquie.

C’est un nouvel épisode qui s’ouvre dans l’escalade qui oppose le gouvernement d’union nationale (GNA) et l’Armée nationale libyenne (LNA) du maréchal Khalifa Haftar, en Libye. Selon RFI, plusieurs combattants sont arrivés du Yémen, via Ankara, en début de semaine, pour appuyer le GNA. La Turquie, qui soutient Fayez al Serraj, aurait trouvé un accord avec le parti Islah, qui est le bras armé le plus puissant des Frères musulmans au Yémen.

A LIRE AUSSI: Crise libyenne: le chef de la diplomatie turque en visite à Tripoli

L’information, faisant état de présence de rebelles yéménites à Tripoli, remonte au mois de juin dernier. Les forces du maréchal avaient capturé certains combattants présentés comme des rebelles venus du Yémen. Mais aucune confirmation n’avait été donnée de la part du GNA.

A LIRE AUSSI: Libye: 7 morts et 10 blessés dans l’explosion de mines en banlieue de Tripoli

Le conflit en Libye tend vers une escalade régionale, depuis l’arrivée de la Turquie et de la Russie dans la crise. Le régime de Recep Tayyip Erdogan soutient le GNA, reconnu par la communauté internationale, alors que celui de Vladimir Poutine apporte son soutien au maréchal Haftar, homme fort basé dans l’est du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus