Crise au Mali: Paris appelle à la mise en œuvre des recommandations de la Cédéao

La crise sociopolitique au Mali est suivie de très près par la France. Ce vendredi, Paris a appelé à la mise en oeuvre des recommandations déjà émises par la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

La diplomatie française a salué l’implication des chefs d’Etat de la Cédéao dans la résolution de la crise malienne. Dans un communiqué, le ministère de Jean-Yves Le Drian a appelé l’ensemble de la classe politique à faire des concessions afin de trouver une issue à la crise sociopolitique avant l’échéance du 31 juillet fixée par la Cédéao.

« La France reste cependant préoccupée par le retard pris dans la mise en œuvre des recommandations déjà émises« , poursuit le Quai d’Orsay, estimant qu’elles permettraient de « rétablir la légitimité des institutions mises en cause, la Cour constitutionnelle et l’Assemblée nationale » et de « répondre aux demandes de l’opposition et la société civile, dans le strict respect de la Constitution« .

Cinq chefs d’Etat de la Cédéao étaient à Bamako pour tenter de dénouer la crise. En difficulté, le président Mahamadou Issoufou a convoqué d’urgence un sommet extraordinaire de l’organisation ouest-africaine qui se tiendra le lundi 27 juillet par visioconférence.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus