gaetane

Coronavirus : un vaccin expérimental fait des miracles, vers le bout du tunnel ?

Des chercheurs américains ont rapporté que le vaccin expérimental contre le coronavirus, développé par Moderna Inc, a montré qu’il était sûr. Ce remède a provoqué des réponses immunitaires chez 45 volontaires sains, dans une étude en cours, à un stade précoce, rapporte Reuters.

Les volontaires, qui ont reçu deux doses du vaccin, avaient des niveaux élevés d’anticorps anti-virus, qui dépassaient les niveaux moyens observés chez les personnes, qui s’étaient rétablies de Covid-19, a rapporté l’équipe dans le New England Journal of Medicine. Aucun volontaire de l’étude n’a présenté d’effet secondaire grave, mais plus de la moitié ont signalé des réactions légères ou modérées, telles que fatigue, maux de tête, frissons, douleurs musculaires ou douleur au site d’injection. Ceux-ci étaient plus susceptibles de se produire, après la deuxième dose et chez les personnes ayant reçu la dose la plus élevée. Les experts disent qu’un vaccin est nécessaire pour mettre fin à la pandémie de coronavirus, qui a rendu malades des millions de personnes et causé près de 575 000 décès dans le monde. Moderna a été le premier à commencer à tester, chez l’homme, un vaccin contre le coronavirus, le 16 mars, 66 jours après la libération de la séquence génétique du virus.

Le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, aux Etats Unis, dont les chercheurs ont mis au point le vaccin candidat de Moderna, a qualifié les résultats de «bonne nouvelle», notant que l’étude n’a trouvé aucun événement indésirable grave et que le vaccin a produit des niveaux «raisonnablement élevés» d’anticorps anti-virus ou neutralisants. « Si votre vaccin peut induire une réponse comparable à une infection naturelle, c’est un gagnant », a déclaré Fauci, lors d’un entretien téléphonique. « C’est pourquoi nous sommes très satisfaits des résultats. » Le gouvernement américain soutient le vaccin de Moderna, avec près d’un demi-milliard de dollars et l’a choisi comme l’un des premiers à entrer dans des essais humains à grande échelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus