gaetane

Coronavirus: à 30 ans, un Américain meurt après avoir été infecté à une « fête Covid »

Il pensait que le coronavirus était une supercherie. Cet Américain d’une trentaine d’années a participé à une «Covid party», soirée organisée par une personne contaminée. Il en est mort.

Depuis plusieurs mois, des « Covid parties » se multiplient aux quatre coins du pays. Ces fêtes consistent à mélanger des personnes contaminées par le coronavirus avec des personnes saines, pour voir « si le virus est réel ». La victime a été invitée à une de ces soirées par un autre homme, porteur de la Covid. Le principe de ce type de fête est de mélanger des personnes malades et d’autres en parfaite santé pour voir si ce nouveau coronavirus existe vraiment et donc si on peut être, à son tour, infecté. Avant de mourir, l’homme de 30 ans confiait aussi à l’infirmière, qui était à ses côtés, que le coronavirus était un canular. Il pensait être invincible face au virus, car il était jeune.

Un docteur donne l’alerte concernant ces soirées

Cette histoire a suscité l’émoi à San-Antonio, alors que la Covid-19 continue d’infecter plusieurs milliers d’Américains, chaque jour. « Il faut rappeler que personne n’est invincible face au virus », a déclaré le docteur Jane Appleby qui a vu le nombre de contaminations augmenter chez des personnes âgées entre 20 et 30 ans.

 Elle s’appuie, d’ailleurs, sur cette histoire tragique pour faire prendre conscience aux jeunes que la Covid-19 est une réalité. « Je ne veux pas être alarmiste, déclare-t-elle au San Antonio Express News. Mais nous voulons faire comprendre aux personnes que le virus est très dangereux et qu’il peut se propager facilement ». D’autres Covid-Parties ont été organisées dans plusieurs Etats du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus