gaetane

Congo: le Général détenu, Jean-Marie Mokoko, hospitalisé d’urgence à Brazzaville

Le Général Jean-Marie Michel Mokoko a été transféré d’urgence à l’hôpital militaire de Brazzaville, après la dégradation de son état de santé, a-t-on appris, jeudi soir, auprès de son avocat.

« Le général Mokoko a été conduit à l’hôpital militaire de Brazzaville. Il est très fatigué. Il n’a pas d’appétit et ne mange pas. Des prélèvements sanguins ont été faits et nous attendons les résultats« , a déclaré Yvon Eric Ibouanga, l’avocat du détenu.

Condamné à 20 ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat, l’ancien chef d’Etat-major du président, Denis Sassou-Nguesso, est également  poursuivi pour détention d’armes et trouble à l’ordre public. Écroué, depuis 2016, il avait été condamné à 20 ans de prison par la justice de son pays, après les incidents qui ont marqué la présidentielle de 2016 à l’issue de laquelle il été rejeté les résultats donnant vainqueur, le président en fonction.

Des organisations de défense des droits de l’homme, dont Amnesty international, ont, à maintes reprises, réclamé sa libération. Allié de Sassou-Nguesso depuis longtemps, le militaire s’est mué en opposant farouche au régime de Brazzaville. A l’avènement de la crise sanitaire, Sassou-Nguesso avait refusé d’accorder une liberté provisoire aux opposants, André Okombi Salissa et Michel Mokoko.

Âgé de 76 ans, Sassou Nguesso a passé 35 à la tête de ce petit pays d’Afrique centrale et figure parmi les chefs d’Etat qui détiennent plus de longévité au pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus