Michel Mokoko, ex-général de l'armée [email protected]

Congo: le Général détenu, Jean-Marie Mokoko, hospitalisé d’urgence à Brazzaville

Le Général Jean-Marie Michel Mokoko a été transféré d’urgence à l’hôpital militaire de Brazzaville, après la dégradation de son état de santé, a-t-on appris, jeudi soir, auprès de son avocat.

Le général Mokoko a été conduit à l’hôpital militaire de Brazzaville. Il est très fatigué. Il n’a pas d’appétit et ne mange pas. Des prélèvements sanguins ont été faits et nous attendons les résultats“, a déclaré Yvon Eric Ibouanga, l’avocat du détenu.

Condamné à 20 ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat, l’ancien chef d’Etat-major du président, Denis Sassou-Nguesso, est également  poursuivi pour détention d’armes et trouble à l’ordre public. Écroué, depuis 2016, il avait été condamné à 20 ans de prison par la justice de son pays, après les incidents qui ont marqué la présidentielle de 2016 à l’issue de laquelle il été rejeté les résultats donnant vainqueur, le président en fonction.

Des organisations de défense des droits de l’homme, dont Amnesty international, ont, à maintes reprises, réclamé sa libération. Allié de Sassou-Nguesso depuis longtemps, le militaire s’est mué en opposant farouche au régime de Brazzaville. A l’avènement de la crise sanitaire, Sassou-Nguesso avait refusé d’accorder une liberté provisoire aux opposants, André Okombi Salissa et Michel Mokoko.

Âgé de 76 ans, Sassou Nguesso a passé 35 à la tête de ce petit pays d’Afrique centrale et figure parmi les chefs d’Etat qui détiennent plus de longévité au pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.