le général Jean-Marie Michel Mokoko @Oeil d'Afrique

Congo-Brazzaville: l’opposant Jean-Marie Mokoko évacué en Turquie

Autorisé à quitter le territoire national pour se faire soigner, l’opposant congolais, Jean-Marie Michel Mokoko, a quitté Brazzaville ce jeudi à destination de la Turquie.

Hospitalisé début juillet à l’hôpital militaire de Brazzaville, le général Mokoko dont l’état de santé s’est gravement dégradé ces derniers temps a été évacué à Ankara en Turquie. C’est à bord d’un avion médicalisé que l’ex-chef d’Etat-major, accompagné de son médecin personnel, a quitté son pays.

Selon sa famille, le général souffre d’une crise de paludisme aiguë, aggravée par de l’hypertension. Le général Jean-Marie Michel Mokoko a été condamné à 20 ans de prison pour divers chefs d’accusation dont appel à l’insurrection et atteinte à l’intégrité de l’Etat.

Ce dernier a été très proche du président Denis Sassou N’guesso avant de passer dans l’opposition et se présenter face à lui au scrutin présidentiel de 2016. Plusieurs ONG de défense des droits humains ont appelé à la libération conditionnelle de l’opposant dans le cadre de la politique de dés-engorgement des prisons afin de le protéger du coronavirus.

Une issue non-envisageable, selon Brazzaville, qui dit craindre que ce dernier ne s’évapore dans la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.