Centrafrique : les forces rwandaises de l’ONU, attaquées par une milice armée

Les soldats des Forces de défense rwandaises (RDF) de la force de maintien de paix en Centrafrique ont repoussé une attaque d’un groupe de miliciens armés, a indiqué l’ONU.

Selon un rapport de New Times, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a noté, dans un tweet, que les soldats de la paix du contingent rwandais ont repoussé une attaque à Gedze, dans la préfecture de Nana-Mambéré, et neutralisé trois éléments de la mission Retour, Réclamation et Groupe de la milice de réhabilitation (3R). L’attaque attribuée aux éléments armés du 3R est survenue alors qu’ils ont visé un convoi de la MINUSCA à Gedze, préfecture de Nana-Mambere, au nord-ouest du pays. À la suite des combats, les forces rwandaises ont récupéré des munitions et des armes, dont un AK 47 et cinq roquettes RPG, rapporte le New Times.

Ce développement intervient après que le RDF a récemment annoncé qu’il restait attaché à la tâche de protection des civils dans le cadre du mandat de la mission de l’ONU en République centrafricaine et d’autres missions de maintien de la paix dans lesquelles les troupes rwandaises servent. Elle fait suite à la mort d’un soldat de la paix rwandais, le sergent-major Edouard Nsabiyaremye, qui servait sous la MINUSCA, à la suite d’une attaque le 13 juillet, par des éléments d’un groupe armé. Le président de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadera, a rendu ce mardi 21 juillet  ses derniers respects au soldat de la paix des RDF décédé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus