gaetane

Burkina Faso: un maire et plusieurs militaires tués dans une embuscade

Des individus armés ont ouvert le feu, lundi, sur le convoi du maire de Pensa, commune située dans le nord du Burkina Faso. De sources sécuritaires, l’élu et cinq militaires ont été tués au cours de l’embuscade.

Des individus armés ont attaqué un convoi du maire de Pensa, escorté par des volontaires de Défense de la patrie à Yentega (entre Pensa et Barsalogho). Maire et chef coutumier de Pensa, Souleymane Zabre a été tué. Trois occupants de son véhicule sont portés disparus.

Selon un élu local, deux volontaires ont été blessés lors de l’attaque. L’équipe de secours, qui devrait assurer le ratissage, a été prise d’assaut par des assaillants. Cette deuxième attaque contre un détachement militaire, venu en renfort », après l’embuscade contre le convoi du maire, a été plus meurtrière que la première.

« Une équipe du détachement militaire a effectivement été la cible d’une embuscade dans la zone de l’attaque contre la délégation du maire », a confirmé, à l’AFP, une source sécuritaire. « L’unité procédait à un ratissage lorsqu’elle a été prise sous le feu ennemi. Malheureusement, cinq éléments (soldats) ont perdu la vie. Nous déplorons également la mort de deux volontaires pisteurs », a précisé la même source.

Le Burkina Faso et plusieurs pays du sahel sont en proie à la recrudescence des attaques terroristes. Une insurrection nourrie également par le conflit libyen.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus