Bénin: un présumé voleur brûlé vif à Kinkinhoué, commune de Djakotomey

Un jeune homme de 30 ans environ a été brûlé vif par la population dans la nuit du mardi 28 au mercredi 29 Juillet 2020, à quelques encablures de l’école primaire publique de Ségbéhoué, arrondissement de Kinkinhoué, dans la commune de Djakotomey. Il a été pris en flagrant délit de cambriolage.

Un jeune homme présumé cambrioleur a été soumis, dans la nuit du mardi au mercredi dernier, au verdict du feu. La sentence populaire lui a été appliquée au niveau de l’école primaire publique de Ségbéhoué, arrondissement de Kinkinhoué, dans la commune de Djakotomey.

Selon l’information relayée par un organe de la place, le jeune âgé d’environ 30 ans a été pris en flagrant de délit de cambriolage d’une boutique. Interpellé par le voisinage et soumis à un interrogatoire musclé, il passa aux aveux.
La population qui s’est substituée à la justice a décidé de lui appliquer la sanction suprême. Le jeune homme fut simplement brûlé et le corps abandonné sur la voie. La police alertée le lendemain n’est venue que pour le constat usuel avant de remettre le corps aux parents pour inhumation.
La vindicte populaire, un phénomène d’une certaine, époque était un acte fréquent dans ces départements avec le phénomène « Dévi », un citoyen qui s’est transformé en justicier et qui exécute de présumés voleurs au vu et au su même des autorités chargées de la sécurité. Vivement que cette époque ne revienne plus jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus