Bénin – Riposte contre le coronavirus: le gouvernement fait le point sur le terrain

Une délégation du gouvernement de la rupture, conduite par le Ministre d’État, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Pascal Irénée Koukpaki, a pris langue, ce jeudi 16 juillet 2020, avec les représentants des organisations faîtières des artisans. L’objectif est de leur faire le point des actions menées par l’exécutif dans la lutte contre la Covid-19.

Le gouvernement de la rupture a entamé, depuis un moment, une tournée de restitution et de sensibilisation sur les actions de riposte contre la propagation de la Covid-19. Après avoir échangé, les semaines écoulées, avec les représentants des transporteurs, les enseignants et les vendeurs du marché Dantokpa, la délégation a pris langue, ce jeudi, avec les organisations faîtières des artisans.

L’exercice avec ces dernières reste le même, faire le point des dispositions pratiques prises pour l’observance des mesures barrières, prescrites dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

Après le mot introductif du Ministre d’État, qui préside la délégation, constituée du Ministre de la Santé, M. Benjamin Hounkpatin, du Ministre de l’Intérieur, M. Sacca Lafia, du Ministre des petites et moyennes entreprises et de la Promotion de l’Emploi, M. Modeste Tihounté Kérékou, de la Ministre de l’Industrie et du Commerce, Mme Shadiya Alimatou Assouman, le point des efforts du gouvernement fut présenté aux artisans.

Le ministre, Benjamin Hounkpatin, dans sa présentation, va insister sur la nécessité du respect strict des gestes barrières, qui constituent, à ce jour, les seuls moyens efficaces pour freiner la propagation du virus.

Les différents responsables des organisations faîtières des artisans, à savoir l’Union des Chambres Interdépartementales des Métiers du Bénin (UCIMB) et la Confédération Nationale des Artisans du Bénin (CNAB), prendront tour à tour la parole pour exposer les dispositions prises sur le terrain, les difficultés rencontrées et faire quelques doléances.

Ils ont profité de l’occasion pour remercier le Gouvernement pour l’octroi de subventions, afin d’atténuer les effets des conséquences économiques et sociales de la crise sur les activités de certains corps de métiers. Ils ont également sollicité le gouvernement pour le lancement d’une nouvelle commande de confection locale de masques de protection.

Non respect des gestes barrières au sein de la population

Malgré les sensibilisations, on n’observe pas le respect rigoureux des gestes barrières au sein de la population. Ce constat désolant est, notamment, fait dans les bars, buvettes et les marchés. Et pourtant, l’une des conditions, qui a motivé la réouverture des bars et buvettes, c’est l’obligation faite aux tenanciers de faire respecter les gestes barrières dans ces espaces de jouissance.

Il urge que les autorités, à divers niveaux, prennent leurs responsabilités face à cette banalisation, qui se constate et qui risque de plomber les efforts du gouvernement contre cette pandémie. A défaut de penser à une nouvelle fermeture des bars, buvettes, églises, le gouvernement doit prendre des mesures draconiennes pour faire respecter le port obligatoire de masque, le lavage des mains et la distanciation sociale de 1 mètre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus