gaetane

Bénin: Parakou et autres villes du nord bientôt débarrassées de malades mentaux

Plus de malades mentaux le long des grands artères et en promenade dans les villes du pays. L’opération, qui a commencé à Cotonou, étend ses tentacules dans les villes de la partie septentrionale du pays.

L’opération lancée par l’ex-préfet du département du Littoral, Modeste Toboula, contre les mendiants dans les feux tricolores et les malades mentaux, en divagation dans la ville, a eu échos au niveau des autres départements.

La décision de la prise en charge de ces malades mentaux, en divagation dans les villes du septentrion, a été actée. L’imminence des opérations de récupération dans la rue de ces personnes, souffrant de perturbation mentale, est marquée par la présence, depuis ce lundi 13 juillet 2020, à Parakou, du Fonds d’appui à la solidarité nationale (Fasn), qui conduira l’opération de récupération de ces citoyens minoritaires.

L’opération consistera à récupérer et à accompagner, jusqu’à à la guérison, ces personnes marginales, qui vivent en dehors de la société. Elle sera suivie par la structure technique du Ministère des affaires sociales et de la microfinance .

Avant le démarrage de l’opération proprement dite, une séance de travail a été organisée entre les différents acteurs impliqués, à la salle de conférence de la préfecture de Parakou, sous les auspices du préfet, Djibril Mama Cissé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus