gaetane

Bénin: l’opposition n’a pas un plan de coup d’Etat contre le régime…

En dépit des difficultés politiques actuelles, l’opposition en république du Bénin ne fera jamais rien pour remettre en cause la démocratie. Elle est pour la promotion de celle-ci.

Pour une énième fois, le peuple béninois est glacé d’apprendre que le président, démocratiquement élu en 2016, a frôlé une tentative de coup d’Etat. C’est le magazine panafricain « Jeune Afrique » qui a rendu publique l’information.

Avait-il eu une tentative de coup d’Etat au Bénin? Le gouvernement a fini par rompre le silence sur la question, par le biais de son porte-parole, le ministre de la communication, Alain Orounla. Les explications données par l’autorité ne permettent pas d’avoir une position tranchée. En effet, selon le ministre, il y aurait eu des actes, qui s’apparenteraient a du terrorisme, mais qu’on ne peut, pour le moment, qualifier de coup d’Etat.

Face au directeur de la communication de la présidence de la République et l’armée, restés muets sur la question, la radio allemande « DW » s’est intéressé à la position de l’opposition. De l’avis de Don Klam Abalo du parti Union sociale libérale et de l’honorable Guy Mitokpè du parti Restaurer l’Espoir, l’opposition n’a aucun projet de déstabilisation du régime.

Pour Don Klam Abalo, l’opposition n’a qu’un seul souhait, participer à l’élection présidentielle et provoquer l’alternance au sommet de l’Etat. A l’en croire, il n’est pas question que l’opposition soit l’auteur de la remise en cause de la démocratie dans le pays. « Qui a intérêt à déstabiliser le régime ? », s’est-il interrogé

Même son de cloche enfourché par le secrétaire général du parti Restaurer l’Espoir, l’honorable Guy Mitokpè.  A en croire ce dernier, il n’est point à envisager pour le pays « une aventure militaire ». Même, s’il estime que la démocratie béninoise traverse des moments de gémissement, la démarche doit être, à son avis, de la consolider par des luttes.  » En bons démocrates, je crois que, quelle que soit la difficulté, nous devons faire l’effort de nous en tenir aux normes démocratiques.« , laisse-t-il entendre. Pour lui, l’opposition ne se donnera jamais le luxe de fragiliser la démocratie, mais plutôt la promouvoir, martèle-t-il.

Quid de la tentative de coup d’Etat? 

Après une première tentative de coup d’Etat, évoquée en mars dernier, le régime Talon aurait été, à nouveau, la cible d’une tentative de déstabilisation, dans la nuit du 25 au 26 juin. Selon le magazine panafricain, les détails de cette deuxième tentative ne sont pas encore connus. Mais, ce qu’il faut retenir, c’est que le dossier est déjà porté devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet).

Selon la même source, une quinzaine de militaires, dont le garde du corps du fils de l’ancien président, Mathieu Kérékou, le colonel Montan Kérékou, ont été mis aux arrêts et écoutés par la Criet. Après leur audition, ils ont été mis sous mandat de dépôt. Pour rappel, une vingtaine de personnes avaient été déjà appréhendées, en février 2020, toujours pour tentative de déstabilisation du régime.

3 commentaires
  1. TOUTOUOLA dit

    Je trouve dommage que les présidents des partis d’opposition n’aient pas pris la parole plus tôt. Soglo et compagnie, on ne les entend pas pour condamner ces tentatives….c’est en faisant les autruches que les agitateurs pensent que les gens sont avec eux. L’opposition doit se démarquer en dénoncer ces comportements qui mettent en grave danger le pays. Si on se plaint d’une démocratie en régression, cela ne veut pas dire qu’on préfère le militarisme au pouvoir.

  2. Claude dit

    Qui peut parmi eux, peut accepter être auteur ? Personne
    Ils connaissent bien, celui a qui, ils s’attaquent?

    Ils oublient avoir dit dans ce pays qu’ils le feront partir par tous les moyens?

  3. Dine le Président dit

    Pourtant, il y en a un entre ces crabes qui veut qui cherche à le faire…. Suivez mon regard.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus