L'ancien président du Nigéria, Olusegun Obasanjo @Fraternité Matin

Bénin: l’ex président nigérian, Olusegun Obasanjo “retardé” à la frontière de Kraké

Alors que l’ancien président du Nigéria Olusegun Obasanjo se rendait à Cotonou au Bénin pour une séance de travail avec son homologue béninois Nicéphore Soglo, il a été retenu à la frontière pour des raisons non encore élucidées.

Devant participer à une séance de travail à Cotonou avec l’ancien président béninois Nicéphore Soglo, Olésegun Obasanjo a été retardé à la frontière béninoise. Selon une source de Bénin Web TV, les forces de sécurité du Bénin ont empêché l’ancien chef de l’Etat nigérian Obasanjo de rentrer sur le territoire pendant environ deux heures d’horloge et ce malgré la présence du chargé d’affaire de l’Ambassade du Nigéria à la frontière aussi pour l’accueillir. Une situation bien embarrassante alors que le gouvernement béninois criait que les frontières béninoises n’ont jamais été fermées.

La même source indique que la raison principale évoquée par les gardes-frontière, est qu’ils n’ont pas été prévenus de l’arrivée de la personnalité nigériane. Toutefois, il faut juste se demander les réelles motivations de cet incident qui pourrait engendrer une crise diplomatique entre les deux Etats voisins quand on sait que les relations n’étaient pas aux beaux fixes.

Notons qu’Obasanjo a finalement rejoint Cotonou et a tenu la rencontre avec Nicéphore Soglo sur les mécanismes de suivi périodique des résolutions du Forum des Anciens Chefs d’Etats et de gouvernements d’Afrique.

7 commentaires
  1. Semensa dit

    Pardon il ne faudrait pas que ceux qui nous gouvernent, entrainent les béninois dans leur chute

  2. Ishola dit

    Mais pourquoi les journalistes ne posent pas la question à l’ancien président nigérian à savoir les raisons de la fermeture. Il sait très bien que son pays Nigeria a fermé ses frontières. Si ses frontières sont fermées lui il vient faire quoi ? Est il invité au Bénin ? Si Oui pourquoi il ne prend pas avion ?

  3. Anonyme dit

    On n’a pas besoin de poser de question au président oloushegoun il faut plutôt poser la question aux autorités du Bénin car le Nigeria n’est pas l’égal du Bénin

  4. Semako dit

    Si lui le journaliste était garde frontière et une personnalité de ce rang vient à passer, il ne prendra pas le temps de requérir l’avis de ses supérieurs?
    S’il le laisse entré et que par la suite quelque chose se passait sur le territoire béninois, qui en répondra?
    Il faut prendre le temps d’analyser les choses avant de pondre de ce genre d’article.

  5. Moffe dit

    C est une honte pour le Bénin,se comporte de la sort,pour qu’elle raison.le Nigeria ferme ses frontieres,car nous privilégions les produits importés au produits locaux,cela ne nous fera jamais avancer soif quelques un,qui ne trouvent l importance de produir sur place.

  6. la rupture dit

    Eux, ils peuvent venir facilement traverser nos frontières sans contrôle mais nous non. La loi du fort. Du n’importe quoi.

  7. Ken dit

    Il vient faire quoi au bénin ? Âpres avoir tenté en vain de déstabiliser notre avec ses acoliques yayi et soglo,il vient pourquoi ? Le Nigeria a fermé ses frontières et pourquoi c’est les voies terrestres il vient chez nous ? De n’importe quoi. On s’en fou de lui

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus