Assemblée Nationale du Bénin Ph: PR

Bénin: les représentants du parlement au Cos-Lépi désignés ce jeudi

Les représentants du parlement au sein du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lepi), de la Haute Cour  de Justice (HCJ) et de l’Autorité de protection des données personnelles (Apdp) seront connus au cours de la plénière de ce jeudi 23 Juillet 2020.

La session plénière de ce jeudi 23 Juillet 2020 à l’assemblée nationale pourrait être un peu houleux, vu l’un des points inscrits à l’ordre du jour. En effet, au titre des deux points inscrits à l’ordre du jour, il y a celui relatif à la désignation des représentants des députés au sein du Cos-Lépi, de la Haute cour de justice et au sein de l’Autorité de protection des données personnelles.

Il est vrai que depuis l’installation de cette législature, l’adoption de tous les projets de loi se fait dans une sorte d’unanimisme qui fait penser à beaucoup que l’assemblée nationale du Bénin est devenue un appendice du gouvernement. Mais en dépit de cet unanimisme, quand il s’agit de défendre les intérêts politiques propres aux deux partis qui constituent cette législature, les langues se délient et chaque député défend l’intérêt de son parti politique.

C’est ce qui s’est observé lors de l’examen de la proposition de résolution, portant modification du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, qui a été finalement adoptée, ce mardi 14 juillet 2020. C’est la même chose qui risque de se passer encore ce jeudi dans le cadre de la désignation des représentants du parlement au sein des instances supra.

La désignation des ambassadeurs du parlement débutera par la présentation du rapport de la commission. Lequel rapport précisera la clé de répartition. Ce qui permettra aux groupes parlementaires de faire parvenir les listes des désignés, selon les quotas au bureau du Parlement.

Quid du second point en débat ce jour?

En dehors du point relatif à la désignation de ses représentants au sein du Cos-Lépi, de la Haute cour de justice et au sein de l’Autorité de protection des données personnelles, la représentation nationale examinera aussi ce jour le projet de loi, modifiant la loi N°2001-37 du 27 août 2002, portant organisation judiciaire en République du Bénin.

Une organisation modifiée par la loi n°2016-15 du 28 juillet 2016, modifiant et complétant la loi N°2012-15 du 18 mars 2013, portant Code de procédure pénale en République du Bénin.

Cette session en cours qui est la troisième session extraordinaire de l’année 2020 a été sollicité par le chef de l’Etat, le président Patrice Talon, pour l’examen en urgence de huit (08) dossiers ayant trait pour la plupart à la relecture de certains projets de loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus