gaetane

Bénin: les craintes de Djènontin sur la création de nouvelles unités au sein de la police

La création annoncée de nouvelles unités au sein de la police républicaine suscite de l’inquiétude chez l’ancien ministre de la justice, Valentin Djènontin qui craint l’institution d’une milice privée.

Reçu dans le grand débat de Africa Radio, l’ancien député à l’assemblée nationale, l’honorable Valentin Djènontin s’est prononcé sur la création annoncée de nouvelles unités au sein de la police républicaine.
Pour l’ex collaborateur du président Boni Yayi et ancien député à l’assemblée nationale, ce projet ne doit pas réjouir les béninois. Il trouve dans cette annonce, la volonté d’instituer des milices privées pour des objectifs pas clairs.

Une unité pour gérer les situations de troubles à l’ordre public

Selon le directeur général de la police républicaine, le général Soumaila Yaya qui a fait l’annonce, la création d’un groupement tactique d’intervention permettra la gestion des situations graves de trouble à l’ordre public. A le croire, le Groupement tactique d’intervention (GTI) a pour rôle « de gérer, en n’importe quel point du territoire national, notamment en milieu urbain, rural ou suburbain, les situations graves de troubles à l’ordre public nécessitant une expertise particulière en raison de sa sensibilité ».

La structure de commandement en opérations participe également au combat de localité. Le GTI aura aussi à sa disposition des moyens spécifiques dont les véhicules blindés. Ce qui lui permettra d’intervenir pour le maintien de l’ordre, le rétablissement de l’ordre jusqu’aux situations les plus dégradées à savoir les violences urbaines, les situations insurrectionnelles et les missions de défense.

Le Groupement Tactique d’Intervention est directement rattaché au Directeur Général de la Police Républicaine et le commandement du groupement nommé par décision du directeur général de la Police républicaine parmi les officiers supérieurs ayant au moins le grade de capitaine de police.

3 commentaires
  1. ZATIN dit

    Rien à foutre de tes remarques à l’emporte piece. Djenontin ne sait pas qu’il existe en France au sein de la Police et de la Gendarmerie des groupements d’intervention hautement spécialisées: RAID, GIGN, BRI..et j’en passe. Cet analphabète est vraiment un cas.

  2. DODJIVI dit

    Rien à foutre de tes remarques à l’emporte piece. Djenontin ne sait pas qu’il existe en France au sein de la Police et de la Gendarmerie des groupements d’intervention hautement spécialisées: RAID, GIGN, BRI..et j’en passe. Cet analphabète est vraiment un cas.

  3. Micky dit

    Moi je comprends Djènontin, c’est un fugitif. Aucun fugitif n’aime tout ce qui force de l’ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus