Bénin: la Mairie de Cotonou tombe à nouveau dans les mains d’un intérimaire

Après le passage d’Isidore Gnonlonfoun, on pensait que la Mairie de Cotonou avait déjà tourné la page de la gestion par intérim. Mais cela n’est malheureusement pas le cas. Quelques jours après sa désignation, le nouveau patron des lieux a dû céder sa place à un autre intérimaire.

Randyx Romain Ahouandjinou, désigné premier adjoint au Maire à l’issue des communales et municipales de 2020, est désormais Maire par intérim de la ville de Cotonou. Luc Atrockpo, à qui la gestion de la ville économique a été confiée, n’a pas amorcé son mandat comme il l’aurait souhaité. Pour cause de maladie, il a très tôt confié la gestion des affaires courantes de la municipalité à Randyx Romain Ahouandjinou.

Le nouveau intérimaire n’a pas perdu du temps pour imprimer sa marque. Première décision majeure qui marque son règne à la tête de la Mairie, la révocation de Lambert Ayitchéou de ses fonctions de Directeur des Services Techniques. Après, on a vu Randyx Romain Ahouandjinou dans les rues de Cotonou, dans la peau du Maire pour faire des constats d’évolution de travaux.

Flou et polémique autour de l’absence prolongée de Luc Atrokpo

Comme une traînée de poudre, l’information a circulé sur les réseaux sociaux. Officiellement, elle n’avait jamais été abordée avant l’article de BENIN WEB TV qui a révélé les motifs de l’absence remarquée du successeur de Léhady Soglo.

En effet, quelques jours après son installation, il a été victime d’une hémiplégie faciale gauche, une crise qui engendre la paralysie d’un côté ou de l’autre, selon un axe vertical en raison de l’existence d’un nerf facial pour la moitié gauche du visage et un autre pour la moitié droite. Le Maire Luc Atrokpo a été évacué hors du pays pour des soins appropriés.

Dans son entourage, personne n’osait aborder ouvertement le sujet. Certaines publications venant de ses soutiens semblaient même camoufler sa situation réelle. Quelques jours après, une fausse alerte sur le retour du Maire a fait du bruit sur les réseaux sociaux.

1 commentaire
  1. Simplice dit

    C’est tout ce que vous vouliez nous apprendre. On aurait pu s’attendre à lire un vrai article qui nous dit des choses actualisée sur la situation de Luc Atrokpo.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus