gaetane

Bénin – Dossier tentative d’assassinat: Me Kato Atita réagit et donne sa part de vérité

L’affaire de tentative d’assassinat de Léonce Houngbadji, opposant au régime du président Patrice Talon ne finit pas de livrer ses secrets. Après la réaction de l’ex général Nazaire Hounnonkpè, le présumé commanditaire de l’assassinat, une autre personnalité dont le nom est cité dans le témoignage a rompu le silence pour donner sa part de vérité.

Reçu sur la web radio Crystal News, Me Paul kato Atita qui aurait été au parfum de cette affaire de tentative d’assassinat, a livré sa version des fais. Le professionnel de droit dit être lui-même surpris par la version qui est donnée de cette affaire de supposée tentative d’assassinat sur Africa Radio.

A en croire Me Paul Kato Atita, le policier Cyprien Sènan Loko aurait dénaturé les faits en ce qui concerne son nom et le rôle qu’il a pu jouer dans cette affaire.

Selon la version livrée par l’avocat au barreau béninois, il aurait été joint au téléphone courant le mois d’Avril ou mai 2020 par une dame qui affirme appeler de la part de son mari qui serait hors du territoire et qui souhaiterait parler à Me Kato Atita.

Après un moment d’hésitation, l’homme de droit s’est résolu a communiqué son numéro whatsapp demandé par la dame pour son mari. C’est alors que quelques instants après, indique Me Paul kato Atita, il a reçu un appel dont l’indicatif ne correspondait pas à un numéro appelant de Canada, le pays où le mari de la femme était sensé l’appeler.

C’est alors que le brigadier Cyprien Loko lui a raconté sa mésaventure et a sollicité qu’il soit son conseil. Me Kato Atita affirme avoir refusé et lui a conseillé d’aller se confier aux ONG qui s’occupent des questions de droit de l’homme.

Me Paul Kato Atita Joint par Léonce Houngbadji

Selon le récit fait par Me Kato Atita, après avoir décliné l’offre du brigadier Cyprien Loko, il fut contacté deux ou trois jours après par Léonce Houngbadji qui voudrait savoir s’il a été contacté par un policier en fuite qui avait besoin d’un avocat. Me Kato lui a répondu par l’affirmative et a précisé qu’il a déjà dit au policier qu’il ne pouvait pas l’aider.

Me Paul Kato Atita est formel, il y a eu dénaturation des faits

L’avocat béninois n’est pas d’accord avec la version livrée par le flic fugitif sur Africa radio. Selon lui, il y a « dénaturation, il y a mensonge. Je peux même dire qu’il y a manipulation de la vérité » s’insurge-t-il. Me Paul Kato Atita reste formel sur le fait qu’il ne connaissait pas le policier Loko, il ne l’a jamais vu, alors il ne peut pas savoir comment il a quitté le pays. Pour l’avocat qui croit avoir attendu que le fugitif s’est confié à lui par téléphone avant son départ du pays, rejette cette version.

« Il aurait dû être sincère et honnête en disant dans son émission: « pendant que j’ai pris la fuite, j’ai téléphoné à un avocat pour qu’il puisse être mon conseil et il a refusé? ça je pourrait être d’accord avec lui. « indique Me Paul Kato Atita qui martèle que le fait que le policier affirme l’avoir vu avant de prendre la fuite ou est au courant de l’affaire est un mensonge.

Pour l’avocat bien connu au Bénin, il n’est pas question de se servir de son nom pour une affaire dont il ne comprend pas les contours. « Je ne veux pas que mon nom soit utilisé pour donner du crédit à quelque chose que je ne maîtrise pas » s’insurge-t-il tout en invitant le brigadier Loko a retourné vers la chaîne de radio pour rétablir la vérité en précisant qu’il l’a simplement joint pour solliciter son conseil mais il a refusé; car conclut-il, son nom lui est trop cher.

1 commentaire
  1. cyriaque dit

    on ne comprend plus rien à cette affaire bizarre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus