gaetane

Bénin – Covid-19: les frais de dépistage exonérés aux « rapatriés » de France

Les personnes rapatriées de France par les services d’immigration français, ainsi que les étudiants béninois en fin de formation à l’étranger, sont exonérés des frais de dépistage de la Covid-19, à l’aéroport de Cotonou.

Les mesures de dépistage obligatoires, à l’aéroport international de Cotonou et à la charge du voyageur, ne concernent pas certaines catégories de voyageurs. En effet, le payement de ces frais de dépistage est exonéré, à compter du 1er juillet 2020, aux personnes rapatriées par les services d’immigration français et les étudiants béninois en fin de formation à l’étranger.

C’est par une correspondance, à Paris, en date du 2 juillet 2020, adressée aux responsables d’associations béninoises en France par l’ambassadeur du Bénin près la France, Auguste Alavo, que la communauté béninoise a été informée de ces mesures, prises en leur faveur. Lire ci-dessous, la correspondance de l’ambassadeur Auguste Alavo.

Correspondance de l’ambassadeur du Bénin près la France

Paris, le 02 juillet 2020

Mesdames et Messieurs les responsables d’Associations béninoises en France

N°621/ABP/CMD/C/APEc

A

Mesdames et Messieurs les responsables d’Associations béninoises en France

Objet : Tests de dépistage de la Covid-19 à l’aéroport de Cotonou

Dans le cadre de la riposte nationale à la pandémie de Covid-19, le gouvernement de la République du Bénin a pris des mesures de renforcement du contrôle sanitaire aux frontières terrestres et aériennes du pays, à travers notamment le dépistage systématique de tous les passagers à l’arrivée à l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou.

Les deux tests de dépistage obligatoires (Tdr et Pcr) sont facturés à cent mille (100 000) francs CFA, soit environ 152 euros, pour chaque passager. Par la présente, je vous informe que le gouvernement a décidé d’exonérer, à compter du 1er juillet 2020, les personnes rapatriées par les services d’immigration français et les étudiants béninois en fin de formation à l’étranger, du paiement de ces frais de dépistage.

Je vous saurais gré de bien vouloir assurer une large diffusion de ce qui précède, auprès de la communauté béninoise en France.

Auguste Alavo

Ambassadeur du Bénin près la France

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus