gaetane

Bénin – Covid-19: 2 cas de contamination enregistrés par jour dans l’Atacora

Environ deux cas de contamination de coronavirus sont enregistrés, chaque jour, dans le département de l’Atacora. C’est l’information partagée, ce lundi 13 juillet 2020, par le Directeur départemental de la santé (DDS), Jacob Namboni, lors d’une séance de travail de la plateforme départementale de réduction de risques et de catastrophes.

A la faveur d’une séance de travail avec la plateforme départementale de réduction de risques et de catastrophes, le Directeur départemental de la santé (DDS), Jacob Namboni, a exposé la situation préoccupante de la propagation de la Covid-19 dans le département.

« Nous avons mis en fonction un laboratoire de référence pour faire la confirmation des cas, en 24 heures, à part le test de diagnostic rapide. Le renforcement de cette capacité de test de dépistage a permis de dépister un nombre important de cas suspects et des cas sur demande; ce qui a fait qu’on a commencé par avoir des cas positifs autochtones« , a expliqué Dr Jacob Namboni.

Deux cas de contamination au moins par jour

Avec le procédé de dépistage de masse, du 5 au 13 juillet 2020, 350 cas suspects ont été dépistés sur demande. Ce qui a permis, a dit le directeur, de recenser 22 cas confirmé à la Covid-19 dans le département.

« En moyenne, 02 à 03 cas sont détectés par jour », affirme-t-il avec beaucoup d’inquiétude. Parmi les 22 cas, 04 ont présenté des signes de complication et ont été évacués à Parakou. La bonne nouvelle, a-t-il rassuré, est que les 04 se portent bien.

« La plupart des cas que nous avons, après les quatre premiers cas, sont des cas contacts, c’est-à-dire les gens qui ont été en contact direct avec des cas positifs », explique le DDS.

Il a aussi indiqué que, parmi les 22 cas, 01 vient de Porga avec un foyer de contacts et 01 de Kouandé avec 59 contacts. « Systématiquement, tous les cas contacts sont mis sous traitement et sous surveillance », a confié le docteur.

Face à cette situation, les membres de la plateforme départementale, sous le leadership du préfet, Lydie Déré Chabi Nah, ont décidé de mettre en branle la phase répressive pour imposer le respect strict des mesures barrières. Ils ont aussi salué l’accompagnement de la Croix Rouge béninoise, à travers la formation des journalistes de l’Atacora sur la Covid-19.

2 commentaires
  1. compress dit

    synergies

  2. Chile dit

    Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus